. 1976. Me voici.

. 1991. Je commence à découvrir le plaisir de l’image. Mes vacances en Italie. L’été, la lumière, les couchers de soleil, les potes, les peaux bronzées, j’organise des photos de groupe,
je mets en scène. On s’éclate. Je ne suis jamais sur les photos, toujours derrière l’appareil et j’aime ça...

. 1993. Je m’inscris au club photo de mon quartier, ça devient mon petit monde à moi. L’odeur des produits, la magie de l’image qui apparait progressivement dans la cuvette.
C’est un moment plein de sensibilité, de délicatesse. L’attente, le plaisir de l’attente ; wahouuu que de joie !!!

. 1994. J’installe un labo dans ma salle de bain ; maintenant je vais passer tous mes dimanches à rêver en noir et blanc.

. 1994. Et hop, mon BAC est dans la poche, je vais pouvoir passer à autre chose.

. 1996. J’entre en fac, Arts du Spectacle. 
Je découvre le théâtre, la scène, le stress, l’excitation. En parallèle, je prends option photo... 

. 1999. Ca y est j’ai compris : c’est la photo qui m’intéresse. Je veux être photographe. 
Je rentre au studio Elle, je vais faire mes preuves en tant qu’assistante plateau.
C’est vibrant, je m’amuse, je rencontre plein de monde.

. 2000. Une jolie rencontre, un photographe talentueux au regard juste. Je deviens assistante photo. 
Il fait de la mode. On fait plein de voyages. 
C’est tellement exaltant !!! 
Et très vite il me propose une petite mission. C’est mon premier boulot, j’ai peur, mais bien sûr que je vais y arriver !!!! J’accepte, même si je ne dors plus la nuit. Je vais y arriver. 
Et ensuite… ça commence… tout commence... 
... et ça s’enchaîne.

. 2000. Agessa, 1ère année. 
Des voyages, de la belle lumière, de jolis sujets… à moi de jouer !

. 2001. Des défilés.

. 2005. Du prêt-à-porter, de la lingerie.

. 2008. De la mode enfant.

. 2013. Je découvre la photo culinaire et la déco. 
J’aime l’univers, les rencontres que je peux y faire, l’état d’esprit, le partage, la générosité. 
Vous êtes extraordinaires, vous, stylistes...

. 2018. Je continue et j’adore tout ce qui m’entoure aujourd’hui...

Je collabore avec les magazines déco et culinaires, les éditeurs et les agences de publicité, jonglant entre le reportage à la lumière naturelle et le studio sous verrières.
J’aime la lumière du jour qui va sublimer, caresser le sujet, offrir ce côté rafraichissant, doux, subtil aux images.

Oui, je suis une passionnée de lumière, une passionnée de matière, une passionnée de rencontres… mais avant tout, une passionnée de vie...

 

Emanuela Cino Photographe